Pose

Une équipe de professionnel est à votre service pour la réalisation de votre projet.

Pose clouée

Pose collée

Pose flottante

PRÉPARATION DU SOL

  • Plan : Planéité de 2 mm sous une règle de 2 mètres.
  • Sec : Humidité de la dalle < 3% contrôlée avec un appareil homologué.
    Rigide
  • Adhérent : Pour une pose parquet collé

LES POSES :

 

Le choix de la pose est fonction du parquet choisi, du support, de son utilisation, du type de rénovation, et s’il s’agit d’un sol chauffant ou non. Seul un professionnel expérimenté vous proposera la solution adaptée. Il est impératif de consulter les clauses des différents DTU.

Il existe trois principaux types de pose.

LA POSE COLLEE :

On la choisira pour des parquets massifs entre autre mais aussi pour les parquets contrecollés.

La pose collée peut se faire soit en plein soit au cordon. Ce sont des poses techniques qui demandent l’expérience d’un professionnel.

La pose collée en plein : elle se fait avec de la colle à raison d’environ 1.5 kg/m². Elle présente de nombreux avantages tels que le confort acoustique renforcé et une meilleure compatibilité avec les sols chauffants.

La pose collée au cordon : elle permet de rattraper des petits défauts de planéité.

LA POSE FLOTTANTE système clipsé ou rainure-languette

Le parquet est posé sur une sous-couche Il en existe une très grande variété selon les propriétés souhaitées : isolation contre l’humidité, sonore, thermique …

Maintenant beaucoup de constructeur proposent des parquets pouvant se poser selon le système dit « clipsé » ou « clic ».C’est la pose la plus facile pour un non professionnel. Les lames de parquet, stratifié ou vinyle sont spécialement conçues pour s’emboîter parfaitement les unes aux autres.

La pose flottante avec rainure-languette demande à déposer un filet de colle le long de la rainure avant d’insérer la lame.

LA POSE CLOUEE

On l’utilise pour des parquets massifs ou contrecollés de 20 mm ou plus d’épaisseur.

C’est la pose traditionnelle par excellence, elle est aussi d’une très grande durabilité dans le temps. Le lambourdage,avec un entraxe de 40 cm, devra être parfaitement de niveau et stable. La mise en œuvre nécessite précision et rigueur et doit être faite par un professionnel. Une isolation peut être prévue entre les lambourdes.

Quel que soit le type de pose, il faut prendre soin de conserver un joint de dilatation d’environ 1 centimètre sur toute la périphérie de la pièce, au niveau des murs mais aussi autour des cadres de porte.

Ce joint de dilation est masqué par les plinthes qui sont fixées au mur par collage de type polyuréthane.

LES SOLS CHAUFFANTS :

Vous avez choisi d’installer un sol chauffant pour votre maison et vous vous demandez si le parquet est compatible avec ce type de chauffage. Oui, cela est possible à condition de prendre certaines précautions que nous vous indiquerons.

Système de chauffage à eau chaude

Certains parquets contrecollés et les parquets massifs d’une largeur maximale de 130 cm sont compatibles. Le seul point à surveiller est le réglage de la température du sol au contact du parquet. Elle ne doit pas dépasser 26°C.

Système de chauffage réversible
(chauffant et rafraîchissant)

 

Les sols chauffants ou planchers réversibles nécessitent quelques précautions particulières.

Assurez-vous tout d’abord de la compatibilité de votre parquet sur ce support auprès de votre revendeur. Nous déconseillons l’utilisation des essences jatoba,hêtre et érable sur ces types de support.

Utiliser impérativement la méthode de collage «en plein» avec une colle MS Polymère et respectez les consignes de mise en chauffe.

Système de chauffage électrique :

 

Avec l’accord du fabriquant du système, le chauffage électrique ne devra pas dépasser une puissance nominale de 60 W/m² et une puissance d’usage comprise entre 30 et 40 W/m². Ici aussi, la température du sol au contact du parquet ne devra pas dépasser 26°C. De plus, il faut éviter toute forme de retenue de chaleur qui provoque un suréchauffement. Ces retenues sont créées par des objets occupant une grande surface (étagères, lits posés à même le sol, futons…).